Est-ce que Fear The Walking Dead mérite le détour ?

Il y a trois ans, j’ai lu avec passion les comics de Walking Dead. J’ai tout naturellement enchaîné sur la série qui a su me prendre aux tripes au fil des saisons. C’est donc en relative fan de The Walking Dead, série, comics et jeux vidéo confondus, que j’attendais ce spin off : Fear The Walking Dead. Ni une, ni deux, ni trois, votre humble servante s’est lancée il y a quelques semaines pour boulotter rapidement les 6 épisodes qui constituent cette nouvelle série.

Alors : est ce que FTWG mérite le détour ?

vlcsnap-2015-10-18-19h10m48s820

FTWD se passe de nos jours, à Los Angeles. Si TWD suit les aventures de Rick au sein d’un monde post apo’ qui connaît déjà des heures sombres et l’omniprésence des zombies, FTWD fait monter la sauce en douceur. Autant dire que si vous attendez de l’action et du zombie dès le premier épisode : c’est raté. L’action se met doucement mais sûrement en place via une famille recomposée et mixte. On y suit donc avant tout la famille de Madison qui a deux enfants, Nick et Alicia. Madison est remarié à Travis qui a pour enfant Chris. L’action du pilote se concentre principalement sur Nick, jeune héroïnomane tandis que la ville s’éveille doucement au son de quelques sirènes de police et d’hélicoptères au loin. Les zombies ne sont pas encore là mais on les sent en arrière-plan, prêts à intervenir et à frapper.

Il ne se passe pas grand-chose pendant trois épisodes. Et puis soudain la tension monte crescendo, les zombies arrivent, les réseaux sociaux et les écrans se font vecteurs d’images qui interloquent, personne ne semble comprendre ce qui se passe à commencer par nos héros, Madison et Travis.

vlcsnap-2015-10-18-19h13m08s734

Et malheureusement à part Nick, aucun de ces personnages n’est franchement intelligent. Confrontés à des zombies, tous se révèlent vite incapables de se défendre, de comprendre ce qui se passe, de savoir comment (et s’il faut !) tuer ces morts vivants. Seul Nick semble réussir à montrer un minimum de jugeote et pour cause : il a été un des premiers personnages de la série à avoir été confronté à un zombie.

FTWD est lent, très lent, trop lent. J’ai essayé d’être indulgente mais j’avoue que le tout m’a diverti sans me passionner et j’ai besoin de ressentir une passion folle devant une série, d’être transportée, d’avoir envie de dévorer la suite. Mais FTWD m’a plutôt surprise et donné envie de voir la suite malgré mon manque de gourmandise : certes ce n’est pas la série de l’année, ni une série folle mais on reste surtout pour Nick, pour voir comment ces personnages évoluent. On reste aussi parce qu’on se demande où la série nous mène jusqu’à l’épisode 6, étant donné que celle-ci se concentre beaucoup sur l’aide de l’armée, et que les survivants-es ne sont pas laissés-es seuls-es comme dans TWD.

vlcsnap-2015-10-18-19h12m39s878

Alors, est ce que FTWD mérite un détour ? Oui si vous aimez TWD, si vous êtes axés sur la psychologie des personnages plus que sur l’action pure et si vous avez aimé les jeux de Telltale.

A coup sûr, une série un peu lente mais dont, je l’espère, la saison 2 sera plus prometteuse.